Les Glorieuses sur la trajectoire de Belna © Valérie Koch - Tous droits réservés

Les Glorieuses sur la trajectoire de Belna

La trajectoire prévue de Belna, pour l'heure encore au stade de forte tempête tropicale, menace directement les îles du nord du canal du Mozambique et notamment Les Glorieuses, où stationnent les légionnaires.

Alors que Mayotte a été placée hier en pré-alerte cyclonique, que Madagascar (côtes nord-ouest et ouest) et les Comores ont également déclenché leurs systèmes d’alertes, on pense au détachement de légionnaires (en provenance du DLEM de Dzaoudzi) et au gendarme stationnés sur la Grande Glorieuse. En effet, selon les prévisions de trajectoire (même si, on le sait, un décalage de quelques kilomètres peut faire une grande différence), le petit archipel pourrait voir de très très près Belna au stade de cyclone tropical, voire cyclone tropical intense.

Les Glorieuses sur la trajectoire de Belna

L’archipel (7 km2), situé à 253 kilomètres du nord-ouest de Mayotte et composé de deux minuscules îles, la Grande Glorieuse et l’île du lys, avait accueilli le président de la République lors de sa visite dans l’océan Indien en octobre dernier.

Les Glorieuses sur la trajectoire de Belna © Valérie Koch - Tous droits réservés

Pour protéger leur biodiversité unique (sanctuaire corallien quasi vierge) et préserver la ressource halieutique de sa ZEE (zone économique exclusive), Emmanuel Macron avait annoncé le classement des Glorieuses en réserve naturelle dès 2020 (sachant que les 43 614 km2 de ZEE sont déjà classés « parc naturel marin » depuis 2012).

Alors bon courage donc, à tous les organismes vivants, humains, animaux, végétaux… 🙂 qui risquent d’affronter Belna au cours de ces quatre prochains jours. //VK (photos © Valérie Koch – Tous droits réservés)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Revue de web du 16 au 22 octobre, du 18 au 24 septembre, du 28 août au 3 septembre, du 31 juillet au 6 août, du 3 au 9 juillet, du 5 au 11 juin, du 20 au 26 novembre, du 18 au 24 décembre, du 29 janvier au 4 février, du 12 au 18 février, du 12 au 18 mars, du 9 au 15 avril, du 14 au 20 mai, du 18 au 24 juin, du 23 au 29 juillet, du 20 au 26 août, du 17 au 23 septembre, du 30/10 au 4 novembre © Aleksandr Samochernyi / Freepik
Revue de web du 18 au 24 juin