Opération Résilience, le PHA Mistral dans la ZSOI © Valérie Koch - Tous droits réservés

Opération Résilience, le PHA Mistral dans la ZSOI

Le président de la République, Emmanuel Macron, l'a annoncé hier soir : dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, le PHA (porte-hélicoptère amphibie) Mistral va rejoindre la zone sud de l'océan Indien d'ici le début du mois d'avril.

La mission Jeanne d’Arc, dont la dernière escale à La Réunion remonte à juin 2016 avec le PHA (à l’époque encore BPC) Tonnerre et la FLF Guépratte, était déployée depuis le 26 février dernier et entamait sa partie de mission dans l’océan Indien. Articulée cette année autour du PHA Mistral et toujours de la frégate légère furtive Guépratte pour l’escorter, elle « a vu sa trajectoire modifiée afin de rejoindre la zone sud de l’océan Indien. Cette décision fait suite aux travaux d’anticipation conduits localement depuis le début de la crise sous l’égide du préfet de La Réunion (préfet de zone de défense et de sécurité) », soulignent les FAZSOI dans un communiqué.

Opération Résilience, le PHA Mistral dans la ZSOI © Valérie Koch - Tous droits réservés

« La mission Jeanne d’Arc apporte des capacités très polyvalentes. Elle contribuera aux missions de souveraineté des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), notamment dans le domaine de la surveillance maritime, mais pourra également contribuer aux actions engagées pour répondre aux demandes effectuées par la préfecture de zone dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 ». Le PHA dispose en effet de 1000 m2 d’hôpital embarqué avec deux blocs opératoires pour faire face à une crise sanitaire de grande envergure.

Opération Résilience, le PHA Mistral dans la ZSOI © Valérie Koch - Tous droits réservés

Le changement de route et l’engagement du groupe amphibie se déroulent dans le cadre de l’opération Résilience, lancée et annoncée par le président Macron mercredi soir depuis l’hôpital de campagne monté à Mulhouse. « Cette opération constitue pour les armées leur contribution à l’engagement interministériel contre la propagation du Covid-19 ». L’état-major interarmées des FAZSOI planifie actuellement les détails de la mission et de l’éventuel emploi de cette nouvelle ressource, en étroite collaboration avec les préfets de Mayotte et de La Réunion. L’arrivée du PHA Mistral et de la FLF Guépratte dans la ZSOI est prévue entre le 4 et le 8 avril prochains.

« Dans l’attente, les FAZSOI fournissent un appui logistique en répondant aux demandes de concours exprimées par la Préfecture dans le cadre du dispositif interministériel. Les FAZSOI peuvent notamment répondre aux sollicitations en fournissant du matériel, comme cela a déjà été le cas au profit du CHU Sud Réunion, mais également dans les domaines du transport et du stockage », précisent les FAZSOI. En effet, hier, deux tentes militaires destinées à réguler et à trier les entrées du centre hospitalier Sud Réunion ont été montées par les militaires du RSMA-R, dont le quartier Suacot jouxte le CHU. //VK (photos archives © Valérie Koch – Tous droits réservés et CAV RSMA-R)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Un CESSNA se crashe au volcan © Valérie Koch - Tous droits réservés
Un CESSNA se crashe au volcan