La bataille Camerone en Résilience © Valérie Koch - Tous droits réservés

La bataille Camerone en Résilience

En ce jour de commémoration de la Bataille de Camerone, une pensée pour les légionnaires, et plus particulièrement, pour le Détachement de la légion étrangère de Mayotte (DLEM) impacté par l’opération Résilience.

À Aubagne, au quartier Viénot, la commémoration de la bataille de Camerone s’est déroulée à huis-clos, sans public. Mais la « main du capitaine Danjou » a été présentée symboliquement à tous les légionnaires grâce aux réseaux sociaux.

Dans l’océan Indien, habituellement chaque 30 avril, les rues de Dzaoudzi-Labattoir voient défiler les légionnaires du DLEM, en tenue traditionnelle haches et tabliers de cuir. L’année dernière, on se souvient également qu’un détachement de la 13e DBLE armant la 3e compagnie du 2e RPIMa, avait même fêté Camerone à la caserne Dupuis.

Mais cette année, le combat fondateur de la Légion étrangère ne peut pas être célébré avec la population de Mayotte, crise sanitaire et mesures de confinement obligent. Pour autant, les légionnaires du DLEM restent proches des Mahorais, puisqu’aujourd’hui, engagés dans l’opération Résilience, ils viennent en appui des pouvoirs publics dans l’acheminement et la distribution des denrées et produits sanitaires qui arrivent sur l’île grâce aux ponts aériens et maritimes, mis en place par les Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien. //VK (photo d’archive © Valérie Koch – Tous droits réservés)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
EVASAN pour un marin du Nivôse © Valérie Koch - Tous droits réservés
EVASAN pour un marin du Nivôse