Désengagement progressif des FAZSOI © ADJ Audrey / FAZSOI

Désengagement progressif des FAZSOI

Après bon nombre d’opérations de soutien logistique menées au profit de Mayotte et de La Réunion, les Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) vont opérer leur désengagement progressif de l’opération Résilience.

La semaine dernière, il a effectué sa deuxième rotation dans le cadre de Résilience. Le patrouilleur polaire Astrolabe appareillait de La Réunion pour un transit de trois jours vers Mayotte, avec plus de 80 tonnes de fret à son bord. Essentiellement des produits de première nécessité et sanitaires : de l’eau potable, de l’oxygène médical, plusieurs dizaines de tonnes de solution hydro alcoolique, des équipements de lutte contre la dengue (moustiquaires, produits anti-moustiques) et des moyens sanitaires destinés au Détachement de Légion étrangère de Mayotte (DLEM).

Désengagement progressif des FAZSOI © Marine nationale

Et hier encore, les volontaires techniciens (VT) du RSMA du quartier Suacot à Saint- Pierre et de la 5e compagnie, stationnée au quartier Ailleret de Saint-Denis, chargeaient une partie des 222 m3 de masques et protections sanitaires commandés par la Région Réunion et l’agence régionale de santé (ARS), et réceptionnés le 16 mai par la direction du commissariat outre-mer (DICOM), afin de procéder à leur livraison/répartition.

Désengagement progressif des FAZSOI © ADJ Audrey / FAZSOI

Ainsi, après une grosse période d’activités de soutien logistique maritime et aérien que vous avez pu suivre sur 0630 DELTA depuis le début de la crise sanitaire de la COVID-19, les FAZSOI annoncent qu’un « désengagement des actions dans le cadre de Résilience par les forces armées de La Réunion s’opèrera progressivement dans les semaines à venir ». Après le départ du PHA Mistral le 12 mai dernier, les bâtiments de la Marine nationale stationnés à La Réunion devraient donc reprendre petit-à-petit leurs activités courantes (PATPOL Astrolabe, BSAOM Champlain, PAT Le Malin). À noter que les deux frégates de surveillance, FS Nivôse et FS Floréal, n’ont pour leur part jamais interrompu leurs missions de souveraineté et de surveillance maritime dans la zone de responsabilité permanente des FAZSOI.

Le volet aérien devrait suivre le mouvement. Le tout, bien-sûr, dans la perspective optimiste de poursuite du déconfinement sans sursaut de l’épidémie sur notre île. Un CASA de l’ET50 Réunion a d’ailleurs repris cette semaine les vols destinés à l’entraînement des militaires parachutistes du 2e RPIMa (avec toutes les mesures sanitaires nécessaires). Du côté du RSMA-R, on annonce la reprise de l’accueil du public à partir du 25 mai 2020 à 8h30 (sur les emprises de Saint-Denis et Saint-Pierre), avec là aussi, application des mesures sanitaires en vigueur. C’est peut-être du côté de Mayotte, avec le DLEM et le RSMA, que le désengagement sera plus long au vu de la situation encore très tendue sur l’île aux parfums, qui a reçu la visite de la ministre des Outre-mer Brigitte Girardin ces deux derniers jours et qui compte aujourd’hui 1 475 cas confirmés de COVID-19 et 19 décès. //VK (photos © Marine nationale et ADJ Audrey/FAZSOI)

1er décès d'un "évasané" COVID-19
La préfecture et l'Agence Régionale de Santé de La Réunion annonçait aujourd'hui "déplorer le premier décès lié au coronavirus à La Réunion. Il s’agit d’un homme atteint de COVID-19, arrivé de Mayotte dans le cadre d’une évacuation sanitaire et qui est décédé ce mercredi 20 mai 2020 au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Nord.
Âgé de 82 ans, l’homme a été diagnostiqué COVID-19 à Mayotte.
D’abord hospitalisé au Centre Hospitalier de Mayotte, il a été transféré à La Réunion le 9 mai 2020 dans le cadre d’une évacuation sanitaire et pris en charge par le service réanimation du CHU Nord.
Il présentait plusieurs comorbidités ayant pu contribuer à son décès survenu ce 20 mai 2020".

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Prudence sur les routes, 14 retraits de permis © Valérie Koch - Tous droits réservés
Prudence sur les routes