L'Appel du 18 juin, il y a 80 ans © ADJ Audrey / FAZSOI

L’Appel du 18 juin, il y a 80 ans

Il y a 80 ans, le général de Gaulle disait non à l’armistice et appelait les Français, depuis Londres, à poursuivre les combats contre l’Allemagne nazie. La Réunion commémorait aujourd’hui cet acte fondateur de l’histoire de France.

18 juin 1940. Vers 22 heures, le général de Gaulle lance, depuis les studios de la BBC à Londres, l’appel à la Résistance française contre l’envahisseur nazi. Cet Appel est considéré comme un des actes fondateurs de l’histoire de France et tournant de la seconde Guerre mondiale avec la naissance de la France libre.

Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.

Général Charles de Gaulle

À La Réunion, « au moment de l’armistice, le gouverneur Aubert, comme la plupart de ses collègues de l’outre-mer, choisit de rester fidèle au gouvernement du maréchal Pétain. Le régime de Vichy est alors reproduit dans la colonie et, aux lois répressives, s’ajoutent tous les problèmes de la colonie : ravitaillement, tissus, rationnement, marché noir, etc. En novembre 1942, l’arrivée de la France libre change la donne : c’est le retour progressif de la démocratie, même si les problèmes récurrents liés aux privations subsistent. Les Réunionnais, qui ont pleinement participé à l’effort de guerre auprès de la France libre, fêtent alors, en 1945, la fin de la guerre avec les espoirs qui y sont liés ». (Hervé Le Joubioux, « L’île de La Réunion dans la Seconde Guerre mondiale », Revue historique des armées [En ligne], 263 | 2011, mis en ligne le 06 septembre 2012. URL : http://journals.openedition.org/rha/7243)

L'Appel du 18 juin, il y a 80 ans © ADJ Audrey / FAZSOI

On célébrait aujourd’hui les 80 ans de cet appel du général de Gaulle, par la « Journée nationale commémorative de l’appel historique du général de Gaulle à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi ». Une cérémonie du souvenir contrainte par la crise sanitaire, qui s’est tenue en comité restreint au monument à la mémoire du général de Gaulle à Saint-Denis et au monument aux morts, jardin de la liberté, à Saint-Paul.

L'Appel du 18 juin, il y a 80 ans © ADJ Audrey / FAZSOI

Dans la capitale, le préfet Jacques Billant, le maire Gilbert Annette et le général Yves Métayer, commandant supérieur des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), ont écouté la lecture de l’appel du général de Gaulle donné en intégralité par la présidente de l’association de la France Libre à La Réunion, Paule Delmas. Le préfet Jacques Billant a ensuite lu le message de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, et les quatre autorités ont clos la cérémonie par un dépôt de gerbe au pied de la stèle commémorative. //VK (photos © ADJ Audrey / FAZSOI)

L'Appel du 18 juin, il y a 80 ans © ADJ Audrey / FAZSOI

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
FS pour la journée du Marin © Valérie Koch - Tous droits réservés
FS pour la journée du Marin