Destruction de munitions © FAZSOI

Destruction de munitions

Sollicité par la Police nationale, le GRIN NEDEx a détruit près de 150 grenades lacrymogènes et autres munitions cette semaine, du côté du champ de tir de la Grande-Montée.

Cette semaine, le groupe régional d’intervention de neutralisation, enlèvement et destruction des explosifs (GRIN NEDEx) des forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI) a été sollicité par la préfecture suite à une demande de la police de Saint-Denis, afin de détruire un certain nombre de grenades et munitions.

Destruction de munitions © FAZSOI

Les forces de sécurité intérieure réunionnaises (FSI) n’ayant pas à leur disposition les ressources nécessaires pour détruire ce type d’armement, c’est au GRIN NEDEx que la tâche incombait. Au total, près de 150 grenades lacrymogènes dont la date de péremption arrivait à son terme ainsi qu’un certain nombre de cartouches et explosifs saisis par la police, ont pu être détruits en toute sécurité. Une opération conjointe qui est monnaie courante entre les FSI et les FAZSOI, et qui se poursuit avec la mise en place de l’opération « déposer les armes ». Sous couvert d’anonymat, il est possible de déposer auprès de la police et de la gendarmerie, des cartouches et autres munitions afin que celles-ci puissent être détruites par les forces armées. // (communiqué des FAZSOI – photos © FAZSOI)

Destruction de munitions © FAZSOI

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Le 2e REP a sauté sur Mayotte © DLEM
Le 2e REP a sauté sur Mayotte