Trois morts sur les routes ce week-end © Valérie Koch - Tous droits réservés

Trois morts sur les routes ce week-end

Triste bilan pour la sécurité routière ce week-end, avec trois personnes décédées sur les routes de La Réunion.

« Le week-end a été particulièrement meurtrier sur les routes réunionnaises », annonce l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) dans un communiqué. On déplore en effet deux accidents mortels :

« Le premier, vendredi soir à 19h30, secteur La Possession, 1 piéton est décédé en tentant de traverser la 2×2 voies. Le malheureux a été percuté par un véhicule qui n’a pu éviter la collision.
Le second accident mortel s’est produit en fin après-midi de dimanche, secteur de Saint-Philippe. Mettant en cause 2 véhicules et 1 motocyclette. Le pilote et sa passagère ont lourdement chuté. Malgré le transport rapide des équipes de secours par hélicoptère, la passagère a été déclarée décédée ».

Le pilote du deux-roues a malheureusement succombé à ses blessures dans la nuit, ce qui porte à trois le nombre de décès sur les routes ce week-end.

Refus d’obtempérer

Vendredi après-midi, les gendarmes de la compagnie de Saint-Pierre ont mené une opération coordonnée portant sur la thématique « alcoolémie, respect des priorités, fautes de comportement, vitesses et deux roues motorisés », sur le secteur de Saint-Louis.
« À cette occasion, les effectifs motocyclistes et les moyens banalisés de la BMO de la Rivière Saint-Louis se trouvaient engagés. Il ne fallut que peu de temps pour que l’attention des militaires soit portée sur un pilote de deux roues, qui se déplaçait sans casque et à vitesse excessive. Malgré les injonctions faites par les gendarmes à l’attention du conducteur, pour s’arrêter en sécurité au poste de contrôle, celui-ci, refuse d’obtempérer et tente de se soustraire aux motocyclistes en remontant plusieurs rues en sens interdit, obligeant les usagers de la route à effectuer des manœuvres d’évitement pour ne pas causer un accident. Tous les risques pris par ce contrevenant n’ont en définitive servi à rien, puisqu’il a été intercepté par les motards de la BMO.
Immédiatement placé en gardé à vue et identifié, cet homme de 27 ans, défavorablement connu des forces de police, fait désormais l’objet de poursuites judiciaires pour conduite d’un cyclomoteur sans casque, refus d’obtempérer, circulation en sens interdit, circulation en dehors de la chaussée, mise en danger d’autrui, vitesse excessive, circulation avec un véhicule à moteur sans assurance, conduite sans titre de conduite (BSR) et deux-roues motorisé muni de pneumatiques lisses ou déchirés et non équipé de rétroviseur… ».
À l’issue de sa garde à vue, le prévenu a été convoqué à l’audience d’avril 2021 au tribunal correctionnel de Saint-Pierre et son engin a été immobilisé et placé en fourrière. //VK (avec communiqué de l’EDSR – photo d’archive © Valérie Koch – Tous droits réservés)

L’ESDR communique le bilan total des contrôles routiers menés ce week-end (pour 23 services effectués) :

  • Infractions relevées : 276
  • Conduites sous l’empire d’un état alcoolique : 13 dont 6 délictuelles et 3 en situation de récidive
  • Conduites sous stupéfiants : 15
  • Excès de vitesse relevés : 146 dont 13 avec interception
  • Refus de priorité : 29
  • Usages téléphones / distracteurs : 11
  • Défauts de permis : 10
  • Défauts d’assurance : 9
  • Non-ports de ceinture de sécurité : 5
  • Circulations VL sur voie de bus réservée : 20
  • Émissions de fumée : 1
  • Rétentions du permis de conduire : 21
  • Mises en fourrière administratives : 7
  • Refus d’obtempérer : 1 (intercepté)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
JDC, reprise effective
JDC, reprise effective