Contrôles sur les lieux du drame © Valérie Koch - Tous droits réservés

Contrôles sur les lieux du drame

Les gendarmes de la BT du Tampon, appuyés par ceux de la BMo de la Rivière-Saint-Louis, ont mené une opération « Retour sur les lieux du drame » au Tampon hier soir, là où un piéton était mortellement renversé par une automobiliste il y a un mois.

« Suite à l’accident mortel survenu le 19 novembre 2020 à 18 heures 05 en agglomération du Tampon, où un piéton a perdu la vie en traversant la rue, une opération « retour sur les lieux du drame » a été menée par les gendarmes du Tampon renforcés par les motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint-Louis », annonce l’Escadron départemental de sécurité routière dans un communiqué. Le piéton, âgé d’une soixantaine d’années, était l’ancien entraîneur de football du club La Tamponnaise, et son décès avait produit un véritable émoi dans la commune.

Entre 18h et 20h hier soir, les gendarmes ont donc procédé à des contrôles visant le respect de la priorité due aux piétons traversant sur les passages protégés en ville du Tampon. Ils ont parallèlement relevé des infractions graves génératrices d’accidents, soit : 1 conduite sous emprise alcool avec un taux délictuel, 1 conduite sous emprise de produits stupéfiants, 1 non respect du panneau STOP et 1 non port de la ceinture de sécurité. Deux automobilistes se sont vus notifier la rétention de leur permis de conduire. Un véhicule a été immobilisé et placé en fourrière. //VK (avec communiqué de l’EDSR – photo d’archives © Valérie Koch – Tous droits réservés)

Complément :

Un vaste contrôle des flux a été opéré dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 décembre 2020 commune de Saint-Paul de 23 à 02 heures, par les unités du COMGENDRE, représentées par les  compagnies, l’EDSR, les DSI et les réservistes.
50 gendarmes mobilisés ont assuré pour l’occasion deux postes de contrôle, l’un sur la RN 7 dans le sens NORD / SUD, l’autre à l’échangeur de Cambaie, après déviation de la circulation de la RN 1 dans le sens SUD / NORD.
Près de 2000 conducteurs ont été contrôlés. Le bilan fait état de 35 infractions constatées :
-14 conduites sous emprise de l’alcoolémie avec taux délictuel, le plus élevé 1,40 gramme par litre de sang
– 9  conduites sous emprise alcoolémie contraventionnelle
– 1 conduite sous l’empire d’un état alcoolique et en ayant fait usage de produits stupéfiants
– 1 défaut de permis de conduire
– 2 défauts d’assurance
– 1 défaut de contrôle technique
– 1 détention de stupéfiants (zamal)
– 1 usage de stupéfiants (zamal)
– 1 port d’arme prohibé (poing américain)
– 2 refus d’obtempérer ont été constatés, 1 véhicule identifié et 1 en cours d’identification. Ces deux infractions s’ajoutent aux 203 délits relevés par les unités du COMGENDRE. 15 mesures de rétentions de permis ont été établies et 6 véhicules ont été immobilisés et placés en fourrière. Une mesure de garde a vue a été prise à l’encontre d’un automobiliste pour conduite sous emprise d’un état alcoolique en état de récidive légale  et conduite malgré annulation judiciaire du permis.

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Le Champlain achemine du fret médical à Mayotte © ADJ Audrey/FAZSOI
Le Champlain achemine du fret médical à Mayotte