Un élément précurseur de l'office anti-stupéfiants © Pixabay

Élément précurseur de l’office anti-stupéfiants

Dans le cadre du plan national de lutte contre les stupéfiants, la gendarmerie de La Réunion a installé un élément précurseur de l’antenne OFAST (Office anti-stupéfiants) locale à la caserne de La Redoute.

« Le trafic de stupéfiants a été identifié par le ministre de l’intérieur comme une menace prioritaire nécessitant des mesures fortes et immédiates », rappelle la gendarmerie de La Réunion dans un communiqué. « La mise en place d’une organisation agile, moderne, efficace et adaptée de lutte contre les trafics de drogue s’est imposée par la création de l’Office anti-stupéfiant (OFAST). Ce nouvel office est le chef de file de la lutte contre les trafic de drogues ».

L’élément précurseur de cette antenne OFAST (A-OFAST) de La Réunion, laquelle fera partie des 16 antennes territoriales et agira sur toute la zone de l’Océan Indien et des terres australes, a été créé aujourd’hui et installé dans les locaux de la caserne La Redoute à Saint-Denis.

« Armé d’enquêteurs expérimentés, cette antenne aura en charge les dossiers les plus sensibles dans la lutte contre les trafics de stupéfiants et s’attachera en particulier à traiter les dossiers du haut du spectre ayant une dimension internationale. Les enquêteurs précurseurs vont, dès leur prise de fonction, travailler sur les premiers dossiers de trafic international de produits stupéfiants ». //VK (avec communiqué de La Gendarmerie de La Réunion – photo d’illustration CC-By Pixabay)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
AGIGN et EGM 22/5 en action © Valérie Koch - Tous droits réservés
AGIGN et EGM 22/5 en action