Danilo se rapproche, Future Iman en approche © Valérie Koch - Tous droits réservés

Future Iman en approche

Compte tenu de l’approche la dépression tropicale n°14, future Iman, le Préfet a décidé de placer le département en situation de pré-alerte cyclonique à compter de 12h locales ce vendredi.

MAJ dimanche 7 mars 2021 – 17h : Levée de la pré-alerte jaune cyclonique

La tempête tropicale Iman est passée cette nuit à un peu moins de 200 km au Sud-ouest des côtes Réunionnaises. Elle a généré des pluies temporairement intenses, lors du passage d’une bande pluvio-orageuse active entre 3h00 et 5h00, avec des cumuls horaires localement remarquables sur Cilaos (69 mm), Petite France (66 mm), le Maïdo (67 mm), le volcan (66 mm) ou Gillot (42 mm). Environ 1600 impacts de foudre ont été enregistrés, faisant de cet épisode le plus intense en termes d’activité électrique depuis avril 2018. Les précipitations relevées durant la totalité de l’épisode ont atteint 300 mm sur le volcan et les Hauts de Sainte Rose, de l’ordre de 250 mm sur Salazie et 235 mm sur la plaine des Palmistes. Bien que ces cumuls ne soient pas particulièrement remarquables il s’agit de l’épisode pluvieux le plus significatif de cette saison cyclonique pour l’instant peu humide. Les rafales de vent n’ont pas dépassé les 100km/h sur le littoral, compte-tenu de l’intensité modérée du système dépressionnaire et ont localement excédé 110 km/h dans les Hauts et sur les sites exposés, avec une valeur maximale observée de 126km/h au piton Maido. La houle a quant à elle atteint 2,7m en début de journée et s’amortit progressivement en cours de journée. La vigilance forte houle sera levée ce jour à 22h00.

Les conditions de circulation sur le réseau routier sont les suivantes à ce stade :

  • route de Cilaos temporairement rouverte. Fermeture de 18h à 5h,
  • route du littoral basculée pendant 48h au minimum,
  • route d’Ilet à Cordes : temporairement rouverte. Fermeture de 18h à 5h,
  • route de Palmiste rouge : coupée jusqu’à nouvel ordre,
  • radier du Ouaki : submergé et fermé à la circulation,
  • St Denis / front mer (Le Butor) sens Est/Nord : route coupée.

Le réseau électrique a été partiellement endommagé lors de l’épisode. A 7h00 ce dimanche 7 mars, 15 000 foyers étaient privés d’électricité. Ce chiffre était de 12 000 à midi. Les services d’EDF mettent tout en œuvre pour rétablir le réseau d’ici ce soir, mais il est possible qu’une partie des clients restent sans accès à l’électricité cette nuit. Les mauvaises conditions météorologiques rendent en effet les travaux de reconnaissance difficiles à mener. La Réunion est désormais sortie de la zone d’influence directe de la tempête tropicale Iman, bien que les averses se poursuivent sur l’ensemble de l’île et que la couverture nuageuse reste dense dans le Sud et l’Ouest. En conséquence et sur proposition de Météo France, le Préfet de la Réunion a décidé de lever la pré-alerte cyclonique ce dimanche 7 mars à 16h00.

La plus grande prudence reste recommandé : ne franchissez pas les radiers submergés ou les ravines en crues, assurez-vous des conditions de circulation avant de prendre votre véhicule et restez vigilants sur les routes, ne touchez pas aux fils électriques tombés au sol, ne sortez pas en mer.

Jacques Billant préfet de La Réunion remercie l’ensemble des services mobilisés dans la gestion de cet évènement et notamment Météo-france, le Centre Réunionnais de Gestion du Trafic (CRCGT), Électricité de France (EDF), le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), les services de police et de gendarmerie.

La dépression tropicale n°14, qui pourrait devenir la tempête tropicale Iman, se situe actuellement dans le canal du Mozambique, à proximité immédiate des côtes Ouest de Madagascar et poursuit son déplacement en direction de l’Est. Ce système devrait ressortir en mer samedi en journée après avoir traversé Madagascar et se diriger ensuite vers la Réunion. Le système pourrait atteindre le stade de tempête tropicale modérée.

Son passage au plus près des côtes réunionnaises est prévu dans la nuit du samedi 6 mars au dimanche 7 mars et le dimanche 7 mars au matin. L’épisode devrait être bref : des pluies ponctuellement intenses pourraient concerner une large partie de l’île ainsi que de fortes rafales de l’ordre de 100km/h, notamment dans les hauts de l’île. Une forte houle de secteur Nord- Nord-Est pouvant atteindre 3m pendant la nuit est également prévue.

En conséquence, Jacques Billant, préfet de La Réunion a décidé de déclencher le niveau « pré-alerte cyclonique » du dispositif spécifique ORSEC* Cyclones (« Je m’informe ») à compter du vendredi 5 mars à 12h00.

Une cellule a été activée en préfecture ; elle fera un point sur l’évolution du système dépressionnaire après sa traversée de Madagascar, en lien avec Météo France le samedi 6 mars à 14h

À ce stade, il est recommandé de :

  • Se tenir informé régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France : le 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le 08.97.65.01.01 pour le point cyclone
  • Ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer
  • Rester éloigné des rivières et ne pas pratiquer le canyoning
  • Ne pas s’approcher du rivage
  • Contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires
  • Limiter ses déplacements dimanche matin

Pour en savoir plus sur les niveaux d’alerte cyclonique, consultez le site internet de la préfecture : www.reunion.gouv.fr
Numéros de téléphones utiles: SAMU 15, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17. //communiqué de la préfecture (illustration © Valérie Koch – Tous droits réservés)

*ORSEC : organisation de la réponse de sécurité civile

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Plus d'articles
Annulation des JDC, JDC le retour © Valérie Koch - Tous droits réservés
JDC, le retour