Sept mois de déploiement pour l’Astrolabe © FAZSOI

Sept mois de déploiement pour l’Astrolabe

« Le jeudi 24 mars 2022, L’Astrolabe a fait son retour après sept mois de déploiement. Le commandant supérieur des FAZSOI, le général Laurent Cluzel, et le secrétaire général des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF), Thierry Dousset, sont montés à bord pour l’occasion.

L’Astrolabe a transporté sur ces derniers mois plus de 1200 tonnes de fret mais aussi 250 passagers, remplissant ainsi, de novembre à février, ses missions de soutien à la logistique antarctique (MSLA). Le reste de l’année, il participe également à des missions générales de souveraineté. L’iconique bâtiment à la coque rouge en a profité pour assurer également des missions de surveillance dans le sud de l’océan Indien.

Sept mois de déploiement pour l’Astrolabe © FAZSOI

Le patrouilleur polaire a quitté la ville d’Hobart en Australie le 9 mars et a retrouvé le port des galets ce jeudi et en y déposant les 22 marins de l’équipage B à bord. Le sourire était présent sur les visages de ces militaires en voyant leurs familles sur le quai ».

Sept mois de déploiement pour l’Astrolabe © FAZSOI

Pour rappel, « le patrouilleur polaire L’Astrolabe est le seul brise-glaces français, fruit d’un consortium Marine nationale-IPEV-TAAF depuis 2017. Navire de plus 4000 tonnes, il est armé par deux équipages d’une vingtaine de marins qui le mettent en œuvre alternativement pour réaliser des missions de soutien à la logistique en Antarctique et des missions de souveraineté dans la zone maritime du sud de l’océan Indien, particulièrement dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) ». //communiqué des FAZSOI (photos © FAZSOI)

0630 Delta, le seul site dédié aux informations militaires et régionales dans la Zone sud de l’océan Indien. Avec des articles exclusifs et un espace communautaire réservés aux abonnés payants.

Inscription à la newsletter

Je m'abonne
Pour accéder à l'ensemble du site